La peau que j’habite
La peau que j’habite

Vues de l’exposition La peau que j’habite - avec Armelle Caron - Centre Camille Lambert - Juvisy-sur-Orge (91) ©Laurent Ardhuin

La peau que j'habite
La peau que j'habite

Vues de l’exposition La peau que j’habite - avec Armelle Caron - Centre Camille Lambert - Juvisy-sur-Orge (91) ©Laurent Ardhuin

Installation à Eglise d’Amponville
Installation à Eglise d’Amponville

Eglise d’Amponville (Seine et Marne) Croisée des chemins - août 2008 La lumière stable de l’ampoule permet d’établir un contraste avec les mouvements du soleil sur les parois. C’est de nouveau un lien avec la lumière extérieure, la mécanique céleste dénuée de la relation au paysage. Un regard sur le temps qui passe, un moment de présence, de contemplation.

La peau que j’habite
La peau que j’habite

Vues de l’exposition La peau que j’habite - avec Armelle Caron - Centre Camille Lambert - Juvisy-sur-Orge (91) ©Laurent Ardhuin

1/19